Bien exécuter le curl pour faire grossir ses biceps


Il y a de fortes chances pour que vous ne tiriez pas le maximum lors des entraînements de musculation où vous travaillez les bras, plus particulièrement vos biceps alors que vous souffrez à chaque séance. Il est temps de corriger ça et de rendre chaque séance optimale pour avoir de vrais biceps. Cet article sera consacré à la technique d’éxécution. Vous en serez ravis !

curl biceps barre

Le curl biceps est un des exercices les plus pratiqués et prisés, un des meilleurs pour la masse. Tout le monde en fait au moins une fois par semaine, personne n’y échappe, mais tout le monde ne l’exécute pas correctement.

Pour prendre des biceps, pas besoin de poids très lourds, un poids plus léger mais exécuté avec une technique parfaite sera beaucoup plus efficace. Bien sûr il y a la technique des « cheat reps » ou « répétitions avec triche » mais c’est une toute autre technique, assez avancée, très même, qui doit être bien maîtrisée avant exécution, mais nous ne nous étalerons pas sur ce sujet ici.

Il y a plusieurs techniques à appliquer et respecter pour que ce mouvement porte au maximum ses fruits. On va tout détailler ici. Allez on attaque !

Le placement des coudes

curl biceps barre

Le placement des coudes lors de l’exécution du mouvement joue un rôle très important. Prêtez attention à cette position pour maximiser les résultats. Un peu plus de précision.

Lorsque vous faîtes votre curl, et que vous avez les coudes qui « sortent » derrière votre dos, vous limitez le travail des biceps. Or le but est de solliciter au maximum les biceps. Pour cela, gardez vos coudes légèrement devant vous, et ne les laissez pas bouger ! Vous verrez et sentirez instantanément la différence.

Les avant-bras doivent être les seules parties de votre corps à bouger. Vos hanches, poignets, dos et cou doivent rester en position neutre.

L’amplitude du mouvement

Lors du mouvement de curl, lorsque vous faîtes monter la barre, une force mécanique s’exerce et pousse la barre vers le bas. Sauf qu’une fois que votre barre est assez haute, au niveau de votre poitrine par exemple, la force exercée est nulle ! Par conséquent, vous perdez la tension que vous aviez dans vos biceps, vous venez, sans le savoir, de placer un temps de repos à vos biceps entre les répétitions.

Stoppez la montée un peu en dessous de la poitrine, c’est là que la contraction atteint son pic, vous pouvez même garder la contraction un moment pour un exercice encore plus efficace, mais intense.

De même, ne tendez pas complètement les bras une fois que vous descendez la barre, vous perdez la tension !

curl barre biceps musculation

Le temps sous tension

On y vient justement au temps sous tension.

Lors de la phase excentrique, c’est à dire la phase où vous retenez la descente de la barre, laissez la barre descendre jusqu’à ce que vos coudes soient tendus, mais pas entièrement, veillez à garder la tension, le biceps sollicité. En faisant ainsi, vous assurez de les travailler de façon correcte et intense.

Vos répétitions ne doivent avoir aucun repos, que ce soit à la descente ou à la montée. Contrôlez le mouvement.

curl biceps musculation temps sous tension

Time to grow

Maintenant que vous avez en tête ces quelques principes très simples, mais hyper efficaces, mettez les en pratique ! Vous verrez que faire 4X15 reps au curl barre EZ par exemple, avec une charge qui vous paraît légère, avec ces principes n’est pas une mince affaire, mais le résultat sera là !

curl biceps barre





Comments

comments

Comments are closed.