Beast Mode Interview : Edgard « Bionic Body » John-Augustin


BEAST MODE INTERVIEW : Edgard « Bionic Body » John-Augustin, s’entretient avec NOPAINNOGAIN.FR et vous dévoile tout.

10246552_702590053181790_2649668188799202283_n

Stats rapides

Age : j’ai 29 ans (bientôt 30)

Poids : J’ai fini ma prise de masse à 116kg, aujourd’hui, je suis à 114KG

Taille : 1m89

Quels ont été les facteurs pour que tu commences à transformer ton corps, et plus tard à te mettre au bodybuilding ?

Je recherchais il y a 8ans de cela, un moyen pour décompresser pendant ma période d’examens et j’ai directement pensé à la musculation pour ses qualités : focus (concentration), performance, dépassement de soi entre autre… J’ai appris grâce à cette discipline comment me concentrer sur mes objectifs, que faire pour les atteindre. Et depuis je ne l’ai pas quittée. Ce fut comme un déclic.

Justement, as-tu commencé à transformer ton corps déjà avant le fait d’avoir tes prothèses ou bien après si ce n’est pas indiscret ?

J’ai eu un accident de voiture à  l’age de 4 ans, donc ça fait plus de 25 ans que je suis en mode « bionic » par conséquent ma transformation physique est venue par la suite.

D’où vient ton nom très bien trouvé « Bionic Body « ?

 Ce pseudonyme est la contraction des mots «  bionic et bodybuilding » trouvé grâce à une concertation entre collègues. En effet, ils me suivent depuis le début et je tiens vivement à les remercier pour tout ce qu’ils subissent ( l’odeur de mon alimentation après cuisson au micro onde. Et çà pendant mes horaires de boulot ! Rire)  

 As-tu fait face à des difficultés majeures depuis les débuts de ta transformation physique ?

Oui bien sûr, j’ai dû faire face à plusieurs contraintes majeures et les 3 plus importantes étaient :

  • La Perte de poids : en effet j’ai commencé la musculation avec un poids de corps atteignant les 120kg. A partir de là une vraie bataille contre moi-même s’imposait. Je devais perdre ma masse graisseuse et la remplacer par du muscle. J’ai dû tout changer pour faire fondre cette graisse et commencer à avoir un corps qui correspondait un peu plus à ce que je désirais
  • L’arrivée de mon fils. Il est né quelques années après mes débuts de musculation et de ce fait j’ai dû changer beaucoup de choses dans ma vie, notamment mes horaires d’entraînements qui ont dû s’aménager en fonction de mes heures de travail et de garde, mes repas et le plus dur : passer de bonnes nuits de sommeil car avec un enfant en bas age…c’était très difficile .
  • Le budget alimentaire aussi été révisé avec l’arrivé de mon fils. J’ai du trouver un compromis entre les dépenses liées aux besoins de mon fils et les miennes ( budget diet-compléments alimentaires…)

D’où vient ta motivation pour t’entraîner et continuer à t’améliorer ?

Ma motivation vient de mes parents, qui n’ont jamais cessé de me dire de relativiser, d’aller de l’avant pour atteindre mes objectifs. De toujours croire en moi et mes capacités. Si jamais je venais à douter de toujours me retourner vers Dieu ( car nous sommes très croyants) et me rappeler que je n’étais jamais seul.

 

 Quel entraînement a le plus de résultat sur toi ?

 (hmm) Je pense que j’en ai plusieurs mais mon entrainement hebdomadaire se résume comme tel (en commençant toujours par leg day):

  • LUNDI: JAMBES: QUAD /ISCHIOS
  • MARDI: PECS /BICEPS
  • MERCREDI: DOS /TRICEPS
  • JEUDI: FESSIERS /ISCHIOS /ABS
  • VENDREDI: TRAPEZE /EPAULE /QUAD
  • SAMEDI: PECS/DOS/BRAS
  • DIMANCHE: REPOS

bionic body leg press

A quoi ressemble ton plan alimentaire quotidien ?

En période de masse, je tourne aux alentours de 5000 calories par jour réparties de cette manière :

  • 07H30 / REPAS 1: 200 gr steaks 5 pour cent 1 œuf entier + 50 gr Flocon d’avoine  + 1 verre de jus d’orange.
  • 10H30 / REPAS 2: 200 gr de poulet + 150 g de riz
  • 13H / REPAS 3: 200 gr de poisson + 200 g de riz + 100g de fromage blancs.
  • 16H30 / REPAS 4: 200 gr de poulet + 200 g de patate douce ou riz.
  • 19H30 / REPAS 5 POST TRAINING: 50g de whey + une boisson a électrolyte (Gatorade) + une banane + une compote de pomme
  • 20H30 / REPAS 6: 250 gr de dinde ou poisson + grand salade verte + une moitié d’avocat
  • 23H30 / REPAS 7: 6 blanc d’œufs + 2 entiers ou 400 g de fromage blanc ou 200 g de thon à l’eau + 1 cuillère d’huile d’olive

Ma prise de masse étant terminée, j’attends le programme pour la sèche  fait par mon coach Johan Fehd Karouani.

Lorsque que tu es en période de diminution du taux de masse graisseuse, fais-tu du HIIT, du cardio classique ou tu ajustes juste ta diet ?

Pour répondre à votre question, Je suis partisan de cette citation «  les abdos se font dans la cuisine ! »  Tout ça pour dire que je mise énormément sur la diet sans pour autant négliger le cardio, je reste dans le classique (tapis,vélo,elliptique…) a hauteur de 45 minute par séance,3 à 4 fois par semaine .

Quelle est ta complémentation actuelle ?

Mon expérience m’a appris que l’on a de meilleurs gains durables avec une alimentation solide (féculents, protéines animale ou végétales et une bonne portion de légumes). Pour le coté pratique, il m’arrive de consommer  des compléments alimentaires tels que la whey, des acides aminés et de la glutamines, car il est parfois plus simple de prendre un shaker qu’un apport plus solide.

Qui sont tes modèles ?

J’ai toujours ces phrases en tête :

«TO ANYONE THAT EVER TELLS YOU THAT YOU CAN’T DO SOMETHING, TELL THEM TO GO F*CK THEMSELVES» de Guy Cisternino.

«everybody wants to be a bodybuilder but nobody wants to lift no heavy-ass weights!» dixit le plus grand bodybuilder de tout les temps : Ronnie Coleman.

Tu as effectué une superbe sèche, qu’envisages-tu pour la suite sur le plan personnel mais également professionnel ?

 Sur le plan personnel, mon objectif prioritaire est de participer à ma première compétition en mars 2015. Je suis en préparation depuis le mois de septembre dernier pour cela. Il s’agit du Top De Colmar et j’espère au moins être sur le podium.

Sur le plan professionnel, je garde mon train de vie quotidien (mon travail actuel) tout en espérant dénicher un jour, croisons les doigts,  un partenariat.

Qu’est ce qui t’a poussé à vouloir te lancer dans la compétition ?

 L’idée de me lancer dans la compétition n’était pas au début un de mes choix. Je voulais a la base juste avoir un corps sain qui me plaise. Mon entourage et mon coach m’ont parlés de cette idée qui au fur et a mesure a fait son petit bout de chemin dans ma tête. Alors je me suis dis « pourquoi pas ? »

As-tu pour objectif de percer dans le monde du fitness ? Si oui, quelle est ta stratégie ?

 Je voulais surtout faire passer un message : Être handicapé ne doit pas empêcher de faire du bodybuilding , au contraire c’est une force !

Car en France,  peu de personnes osent concrétiser leur rêves et s’arrêtent au fait d’être handicapé.  Par la suite si je peux être reconnu pour la motivation que je dégage, pour le résultat de mes année de travail, oui cela représenterait une satisfaction personnelle. Je n’ai aucune stratégie particulière (rire) mis a part me différencier et montrer mes capacités lors de mes futures compétitions !

 Si tu devais donner 3 conseils à toute personne désirant atteindre ses objectifs en termes de physiques, quels seraient-ils ?

Les trois conseils que je donnerais a quiconque souhaitant atteindre ses objectifs physique sont les suivants :

  • Se nourrir suffisamment avant de penser aux compléments alimentaires, qui ne remplaceront jamais une vraie diète
  • Pratiquer pour soi avant tout, car les sportifs saisonniers ne tiennent pas sur le long terme.
  • Être patient, rien ne sert de courir dans ce sport, les « vrais gains » viennent avec du temps.

 Un dernier mot pour nos chers lecteurs ?

Je vous remercie déjà pour cette interview, merci de consacrer votre temps a mon travail. Et bien sûr, je ne cesserai jamais de remercier tous ceux qui ont cru en mon potentiel, mon super coach Johan Fehd Karouani qui m’accompagne dans l’atteinte de mes objectifs.  Ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux. Et pour tous les nouveaux bodybuilders NE LACHEZ RIEN  car  No PAIN NO GAIN !

What is your excuse ?

NPNG.fr vous conseille de suivre cet athlète sur Facebook et Instragram.

 





Comments

comments

Comments are closed.